Depuis quelques années, la technologie des écrans tactiles est communément adoptée par la population en général. Si d’autres peuvent considérer les interfaces tactiles comme de la science-fiction pour les doux rêveurs que sont les informaticiens, force est de constater qu’elles font véritablement partie de notre vie quotidienne. Une interface tactile n’est pas du tout mystique. L’une des technologies les plus répandues est basée sur le modèle de l’écran tactile capacitif.

Comment fonctionne un écran tactile capacitif ? 

Les écrans capacitifs fonctionnent par effleurement, souvent appelé “contact”. Ils sont équipés d’une dalle en verre traversée par une grille conductrice chargée d’électricité. Cette forme d’écran utilise le fait que le corps humain est également conducteur. En effet, en posant votre doigt dessus, vous allez modifier le champ électrique à cet endroit. L’appareil est alors chargé de mesurer l’emplacement du point où le contact s’est produit pour effectuer l’action requise. Les écrans capacitifs ont fait l’objet de développements importants dans le secteur industriel et dans les lieux publics, par exemple pour les kiosques d’information. Il s’agit souvent d’écrans capacitifs projetés, qui ont une plaque plus résistante et peuvent être utilisés avec des gants de sécurité. 

Avantages du capacitif

La technologie capacitive présente de nombreux avantages qui lui donnent également le dessus par rapport à d’autres technologies tactiles. Tout d’abord, le support utilisé en contact avec les utilisateur est en verre, c’est une matière beaucoup plus durable qui craint moins les chocs qu’un revêtement plus souple. D’autre part, il est possible d’obtenir un revêtement anti-rayure efficace.

Les écrans tactiles capacitifs sont en général plus lumineux que les écrans résistif et assurent une clarté très intéressante, un avantage découlant de la faible épaisseur du support en verre. La sensibilité de l’écran est également fascinante, il suffit de d’effleurer la dalle tactile pour obtenir une réponse instantanée.

Les limites des écrans tactiles capacitifs ordinaires

Les écrans tactiles ordinaires sont idéaux pour les petits écrans et les applications simples, qui ne nécessitent qu’une seule entrée tactile à la fois. Le multi-touch n’est pas possible avec la technologie capacitive tactile classique. La détection de fausses entrées, déclenchée par des signaux environnementaux involontaires, peut être une source de préoccupation.

Amélioration du tactile capacitif (P-CAP)

Avec la technologie tactile capacitive projetée (PCT ou PCAP), des fils conducteurs sont appliqués en lignes et en colonnes sur deux feuilles de verre adjacentes, formant une grille de fils fins. Une tension est ensuite ajoutée séquentiellement aux lignes et aux colonnes.

Le contrôleur identifie ainsi la position de l’entrée tactile en calculant la différence de capacité dans la grille de fils. Les écrans PCAP peuvent détecter plusieurs points d’entrée tactiles.

Actuellement, toutes nos tables tactiles, bornes et armoires numériques sont équipées avec cette technologie pour permettre une utilisation du multi-touch jusqu’à 10 doigts.