Bien que cela ne soit pas nécessairement clair à l’œil nu, il existe de nombreuses formes d’écrans tactiles. Les écrans tactiles dits résistifs (souvent utilisés pour les guichets automatiques, par exemple), les écrans tactiles capacitifs (souvent utilisés pour les tablettes, les smartphones et les tables tactiles) ainsi que l’infrarouge sont les plus courants aujourd’hui.

Comment fonctionne un écran capacitif ? 

Dans les dispositifs capacitifs, un revêtement est monté sur la plaque de verre du moniteur qui accumule des charges. Certaines charges sont transmises lorsque l’utilisateur touche la plaque avec son doigt. Les charges qui sortent de la plaque capacitive génèrent un manque détectable. Les coordonnées du point touché sont calculées par un capteur situé dans chacun des coins de la plaque…

Comment fonctionne un écran résistif ? 

Il s’agit d’un empilement de couches, dont deux sont conductrices et une couche isolante les sépare. Deux barres horizontales et deux barres verticales encadrent ces couches. Le tout est protégé par une substance qui améliore la dureté de la surface et résiste, par exemple, aux rayures produites par un stylet. Les deux films conducteurs entrent en contact lorsque l’écran est touché, un courant peut alors circuler. L’appareil applique alors successivement une tension sur les barres verticales puis horizontales, et calcule la tension entre le point d’impact et chacune des barres. Les tensions ainsi déterminées, il est possible de calculer les coordonnées du point de contact.

Comment fonctionne un écran infra-rouge ? 

Un écran tactile infrarouge est un cadre sur lequel sont montés des émetteurs et des récepteurs infrarouges. Par conséquent, le panneau de verre n’est pas obligatoire dans la fonction de contact. Les émetteurs et récepteurs infrarouges produisent un maillage lumineux. Lorsque l’utilisateur entre en contact avec ce maillage infrarouge, Il interrompt certains faisceaux lumineux. Les récepteurs déficients en lumière infrarouge détectent le point d’impact et transmettent au contrôleur les coordonnées X et Y. Les coordonnées sont obtenues avant que le consommateur ne touche la dalle.